lundi 3 février 2014

Du Dulce de Leche pour la Chandeleur


Bonjour à tous ! Ce dimanche, pour la Chandeleur, j'ai pour la première fois préparé des crêpes pour ma famille (et apparemment elles ont eu du succès). J'espère que vous aussi, vous avez fait plein de crêpes chez vous à cette occasion. Parce que, avouons-le, c'est bien le seul jour de l'année où vous avez un véritable argument pour justifier les 4 crêpes Nutella que vous vous enfilez, non ?


Alors justement, si par miracle il vous reste des crêpes, mais que votre pot de Nutella n'a pas survécu, j'ai une alternative pour le remplacer qui pourrait vous intéresser: la confiture de lait, ou dulce de leche pour les intimes (ou pour se la péter un peu, aussi). Mais kézako, le "doulcé dé létché" ? En fait, dans sa version simplifiée, il s'agit de lait concentré sucré, que l'on cuit dans une casserole d'eau pour le caraméliser. Je vous explique comment on fait, c'est fingers in the nose et à se taper le cul par terre, promis !


Il vous faut:
- une boite de lait concentré sucré
- des bocaux vides
- une grande casserole d'eau

Tout d'abord, remplissez une casserole d'eau. Il faut que votre casserole soit assez haute, pour que l'eau recouvre bien la conserve. Placez la boite de lait concentré sucré fermée, sur son flanc, au fond de la casserole. Vous pouvez aussi cuire plusieurs boites en même temps, tant qu'elles sont bien recouvertes d'eau. Il suffit ensuite de porter l'eau à ébullition, et de compter environ 1h30 de cuisson à petit bouillon. Je vous avais dit que c'était easy, non ?


Quand votre confiture de lait est prête, vous pouvez la retirer de la casserole, mais attention, surtout ne vous brûlez pas: la conserve est vraiment brûlante ! Un gant de cuisine devrait faire l'affaire ;) C'est à ce moment-là que votre coeur palpite: à quoi ça va ressembler ? Si vous suivez le temps de cuisson, il ne devrait pas y avoir de souci, vous obtiendrez une magnifique confiture de lait d'une belle couleur dorée. Mélangez bien pour que tout soit homogène et lisse, et remplissez vos bocaux ! Certains préfèrent la garder dans la boite, telle quelle. C'est vraiment que j'ai déjà essayé de cette façon, mais perso je préfère un bocal avec couvercle, plutôt que la conserve ouverte.


Voilà, c'est prêt ! Vous pouvez manger le dulce de leche froid, après quelques heures au frigo, ou vous jeter dessus encore tiède et l'étaler sur vos crêpes, à vous de voir. Une chose est sûre, si vous aimez le sucré, vous allez adorer. Je compte sur vous pour essayer et me donner votre avis, et je vous défie de garder le pot plus d'une semaine ! Quelques coups de petite cuillère par-ci par-là, et même devant la télé pour les plus accros, ca va super vite (dans les fesses aussi).

Dernière précision, de source sûre : cette recette est hautement addictive !
Bon appétit !



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire